Les essais des stagiaires 2021-2022 de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant

Chaque année, les stages parlementaires de la Fondation Jean-Charles-Bonenfant offrent un regard privilégié sur les institutions parlementaires à cinq étudiantes et étudiants du Québec. Un des volets les plus importants de ce stage est la rédaction d’un essai sur une thématique liée l’Assemblée nationale ou à la démocratie québécoise, au choix des stagiaires.

Travailler in situ : l’apport de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale à mes recherches

Le 25 mai dernier, l’auteur Jonathan Livernois a remporté le Prix de la présidence de l’Assemblée nationale du Québec pour son livre Entre deux feux : parlementarisme et lettres au Québec (1763-1936) (Éditions du Boréal, 2021) dans le cadre d’une cérémonie honorant les récipiendaires de la 20e édition des Prix du livre politique. Le Prix de la présidence récompense la qualité, la pertinence et l’originalité d’une œuvre portant sur la politique québécoise. Dans ce billet, l’écrivain et professeur à l’Université Laval commente la réception de cette distinction, dévoile un aperçu du contenu de son ouvrage primé et explique l’apport de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale à ses recherches.

Comment naissent et meurent les législatures

Qu’advient-il du mandat des membres de l’Assemblée nationale du Québec entre l’ajournement des travaux et les élections générales? Leur mandat parlementaire se poursuit-il ou est-il déjà expiré?
En fait, la fonction de député prend fin à la dissolution de l’Assemblée, soit à la prise du décret d’élections. C’est au début d’une nouvelle législature que les personnes élues à une élection générale sont investies d’un nouveau mandat collectif. Or, qu’est-ce au juste qu’une législature? À quel moment commence-t-elle et se termine-t-elle, et quelles conséquences la fin de vie d’une législature entraîne-t-elle?

Bourassa construit!

Lorsqu’on examine les publicités électorales dans les collections publiques ou privées, on retrouve en grande majorité des tracts, des dépliants, des macarons, des affiches électorales cartonnées, etc. Parmi ces artéfacts, devenus objets de mémoire, certains se démarquent par leur originalité, leur qualité esthétique, leur rareté ou encore leur format. Le don du collectionneur Steve Lussier au Service des archives et de la numérisation de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale du Québec entre dans cette dernière catégorie.

La mise en valeur des collections de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale

Une des missions de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale est de conserver et de mettre en lumière les fonds d’archives, les livres anciens et les objets patrimoniaux qui composent ses collections. Cette mise en valeur se situe au carrefour de plusieurs domaines : la bibliothéconomie, l’archivistique, l’histoire, les arts, la muséologie et les communications. Elle repose sur une implication soutenue de l’ensemble du personnel sur la richesse des collections, sur la qualité des lieux d’exposition et des installations muséales et enfin sur des campagnes actives de communication.

Guerre en Ukraine : où s’informer ?

Le 24 février 2022, la Russie a lancé une invasion de l’Ukraine. Le conflit a rapidement pris de l’ampleur et les événements s’enchaînent à un rythme soutenu. Dans une crise majeure comme celle-ci, il peut être difficile de départager les faits, la désinformation et la propagande des parties impliquées. La Bibliothèque de l’Assemblée nationale du Québec propose une sélection de sources médiatiques fiables pour suivre l’actualité, analyser les conséquences du conflit et contrer les fausses nouvelles.

Le guide thématique « Les femmes en politique au Québec » : un nouvel outil de recherche sur l’engagement féminin dans l’univers politique

Le 10 février 2022, la Bibliothèque de l’Assemblée nationale du Québec lançait un nouveau guide thématique sur les femmes en politique au Québec. Disponible en ligne, ce nouvel outil de recherche souhaite mettre en valeur le travail des femmes parlementaires québécoises et les projets de loi touchant à la condition féminine. Il regroupe des ressources d’information pertinentes afin de contribuer à la recherche sur l’engagement politique des femmes québécoises.

Une nouvelle exposition sur le suffrage féminin à l’Assemblée nationale!

Le 9 février 1922, une délégation de près de 500 femmes se rend au parlement de Québec pour demander au premier ministre, Louis-Alexandre Taschereau, d’accorder aux Québécoises le droit de voter et d’être candidates aux élections provinciales. Pendant de nombreuses années, elles militent, reviennent au parlement année après année et présentent de multiples projets de loi pour finalement obtenir gain de cause, en 1940. Cent ans plus tard, l’Assemblée nationale reconnaît la lutte de ces femmes courageuses en présentant l’exposition 9 février 1922, elles marchent vers le parlement!